Les planchers chauffants hydrauliques sont très économiques et ont la particularité de diffuser une chaleur douce et confortable. Peu importe le type de planchers chauffants, tous fonctionnent à l’aide d’une chaudière ou d’une pompe à chaleur. C’est dans les logements neufs et modernes qu’on les trouve. Grâce à leur isolation parfaite, ils garantissent des économies en chauffage. L’avantage est qu’un plancher chauffant fonctionne avec de l’eau qui n’est qu’entre 30 et 35°C, ce qui est une température raisonnable. Cela est possible grâce à sa grande surface de diffusion de chaleur. Il sera donc le meilleur allié de ceux qui veulent économiser sur leur facture d’électricité. Si vous voulez choisir la bonne catégorie de plancher chauffant, il vous faudra connaître ce qui les différencie. Le problème de l’esthétique ne se pose pas avec ce genre de plancher chauffant, car les tubes sont cachés dans le sol.

Plancher chauffant traditionnel

Il convient de faire poser le plancher chauffant hydraulique rénovation sur une surface plane et nivelée. Le premier élément qui le compose est le collecteur. Il est le point de départ et d’arrivée de l’eau qui servira à chauffer. Il s’attache au mur à environ 55 cm de haut pour faciliter l’installation des tubes qui composent le mécanisme. Ce collecteur sera caché dans un placard ou un meuble pour une discrétion optimale, à noter qu’il peut aussi être à l’abri des regards, dans un coffrage spécialement prévu à cet effet. Un adhésif sera collé autour de la pièce dans laquelle sera installé le plancher chauffant. Le plancher chauffant hydraulique rénovation contiendra un isolant thermique qui peut être par exemple de la mousse de polyuréthane ou un large morceau de polystyrène. Les poseurs de plancher chauffant font ensuite passer les tubes dans les endroits repérés par le quadrillage des plaques, ce qui garanti vraiment une installation optimale. La matière qui compose ces tubes est le PER (polyéthylène réticulé) et ces tubes sont attachés à la plaque isolante à l’aide d’agrafes prévues à cet effet. L’écartement des tubes varie en fonction de l’aspect final désiré. Plus la surface que l’on devra chauffer sera grande, plus il y aura de circuits. Il est important de préciser que chaque collecteur peut contenir 2 à 10 circuits de tubes. Cependant, les professionnels évitent de trop en mettre dans les collecteurs afin de ne pas les encombrer et de provoquer une surchauffe de la pièce. Avec le plancher chauffant hydraulique, il n’y a donc aucun risque de surchauffe du logement, car il y a peu de tubes qui partent et arrivent au même endroit dans le circuit. Une chape sous forme liquide recouvrira l’ensemble du circuit avec des tubes. L’installation d’un plancher chauffant hydraulique impose 15 jours durant lesquels il séchera et au terme de laquelle on mettra en marche le chauffage durant 7 jours consécutifs pour s’assurer qu’il fonctionne bien et qu’il n’y a aucun problème. Si tout va bien, on placera un revêtement sur le sol. Ce type de plancher chauffant hydraulique traditionnel permet de bénéficier d’une chaleur douce et non-agressive qui se répandra de manière égale dans la pièce. Ainsi, ce type de chauffage marchera grâce au câble chauffant qui traversera le sol. Le système de chauffage électrique se situant au sol sera installé lors de la construction.

Plancher chauffant sec

Si vous n’avez aucune envie de vous embêter à attendre de longues semaines que le béton sèche et que le carrelage puisse être collé par un professionnel, préférez plutôt un plancher chauffant sec. Comme son nom l’indique, il ne contient pas de béton, il ne nécessite donc aucun temps de séchage. Son revêtement est de faible hauteur. Le plancher chauffant sec est idéal pour faire des économies en énergie, ainsi, vous n’aurez besoin de chauffer que quand vous aurez froid. Il possède des hauteurs de réservation allant de 1,3 cm à 15 cm. Il a un poids très léger, ce qui est très pratique pour le transporter sans encombre. Il est aussi bon de préciser qu’il est adapté aux planchers dotés d’une faible résistance mécanique. Certains fabricants proposent même des planchers chauffants secs en kit à monter soi-même ! Le plancher chauffant hydraulique en rénovation est idéal pour rénover un logement quelque soit le type de sol. Voici les types de matériaux que vous pourrez installer sur le plancher chauffant sec : les sols stratifiés, les parquets, les carrelages, les bétons cirés, etc. Ces planchers ont une résistance accrue à l’humidité et à l’air. La faible épaisseur du plancher chauffant permet de créer des installations inférieures à 50 mm et pouvant aller jusqu’à 32 mm maximum. L’avantage réside aussi dans l’aluminium qui recouvre entièrement les dalles composant le plancher et qui permet une répartition et une diffusion optimale de la chaleur dans l’habitat. Grâce à ces dalles, le plancher chauffant sec sera rapide et facile à poser ! Le système de plancher chauffant posé à sec diminue au maximum la structure du sol couvert et permet un réglage facile à effectuer ainsi qu’un temps de chauffage grandement réduit. En d’autres termes, si vous voulez un plancher chauffant qui s’installe en un temps record, optez pour le plancher chauffant sec. Nous vous recommandons de choisir la taille en demandant au professionnel qui vous le posera.

Plancher chauffant mince

La caractéristique majeure du plancher chauffant mince est sa très faible épaisseur allant de 13 à 50 mm. Pas besoin de mettre du béton pour le fixer, ce qui représente un gain de temps considérable ! Les différents types de poses que l’on peut réaliser avec un plancher chauffant mince sont : la pose flottante et la pose collée. Si le parquet fait plus de 14 mm de hauteur, on préférera la pose en flottant et s’il fait moins de 14 mm, on pourra soit faire du flottant, soit du collé. Le plancher chauffant mince à plusieurs avantages :

  • Il convient parfaitement à toutes les hauteurs de réservations
  • Adapté aux professionnels et aux autoconstructeurs
  • Possède un revêtement modérément haut et très réactif
  • Peut s’utiliser conjointement avec un thermostat de radiateur
  • Poids très léger
  • Possibilité de le coller directement sur un ancien carrelage en vue d’en coller un nouveau dessus

Cependant, ce système de plancher chauffant mince a aussi ses limites, car plus l’épaisseur de l’isolant s’atténue et plus l’isolation s’en trouve amenuisée. Les planchers chauffants minces sont très prisés en rénovation, car la sur épaisseur de la chape de taille réduite est un gros avantage en rénovation. De plus, il n’est pas toujours possible de connaitre la structure porteuse. Dans les logements anciens, les différentes couches de matériaux usent la capacité de la structure porteuse. Les planchers minces chauffants sont donc une bonne alternative afin d’éviter tout risque. Plus le plancher aura une hauteur basse, moins cela gênera l’installation par rapport à l’emplacement des portes de la pièce. Ce type de plancher est compatible avec un isolant incompressible comme par exemple la mousse de polyuréthane et de polystyrène extrudé. Ce qui démarque ce plancher des autres, c’est sa capacité remarquable d’inertie thermique. En effet, elle est de 45 min en moyenne. Les fibres d’acier dont le plancher est constitué, démultiplient sa conductivité calorifique. Grâce à cela, la chape du plancher chauffant mince se contente d’une eau de chauffe à température encore plus basse que celle d’un plancher chauffant traditionnel. Couplé avec une pompe à chaleur ou une chaudière à condensation, les économies d’énergie sont énormes. Encore une bonne nouvelle : avec ce type de plancher mince, il est possible de mettre tous genres de revêtements de sol.

Plancher chauffant écologique

Les planchers chauffants ont un avantage sans égal par rapport à l’enjeu environnemental. Ils peuvent chauffer de grandes pièces tout en limitant drastiquement la consommation d’énergie. Les chauffages au sol ont la particularité de chauffer à une température plus basse que celle des radiateurs. Sachant que grâce aux carreaux massifs, le sol sera à 29 degrés environ alors que la moquette ou le bois n’atteignent que 27 degrés maximum. De ce fait, il y a beaucoup moins d’énergie dépensée en comparaison à celle consommée par les radiateurs classiques.
En effet, la chaleur des radiateurs se concentre autour d’eux puis monte vers le haut de la pièce, ne chauffant pas la zone souhaitée. Un radiateur doit qui plus est, consommer beaucoup d’énergie pour chauffer une pièce alors qu’un plancher chauffant a une grande surface et chauffe donc plus efficacement. En revanche, les planchers chauffants chauffent toute la pièce et la chaleur y est donc mieux répartie. Ces moyens de chauffage sont économiques et écologiques, car leur inertie fait en sorte que la chaleur continue à chauffer même après que le chauffage soit éteint. Plus le revêtement du sol retiendra la chaleur, plus vous pourrez vous permettre d’éteindre votre chauffage plus tôt et d’ainsi économiser l’électricité. Voilà en quoi les planchers chauffants sont écologiques et irremplaçables quand on rêve de faire des économies sur sa facture d’énergie et de consommer moins afin de moins nuire à l’environnement.

Contactez-nous pour un devis adapté à vos projets !