- FAQ -

Questions fréquentes

 

Questions générales sur les planchers chauffants

 

Quels systèmes de chauffage peuvent être utilisés avec un plancher chauffant ?

 

L'ensemble des systèmes de chauffage sont compatibles avec un plancher chauffant (chaudière électrique, au gaz, au bois, pompe à chaleur, etc.).

 

Quelle est l'épaisseur minimum d'un plancher chauffant ?

 

Selon le choix du revêtement de sol et l'isolant thermique, la hauteur minimale du plancher chauffant varie. La solution la plus mince que nous proposons est le CORE 25, épais de 25mm hors revêtement de sol.

 

Quelle est la durée de vie d'un plancher chauffant ?

 

La durée de vie des composants d'un plancher chauffant basse température est supérieure à 50 ans. La longévité du système est fonction d'une pose dans les règles de l'art et du mode de fonctionnement.

 

Quelles garanties sont offertes lors de l'installation d'un plancher chauffant ?

 

Le respect des prescriptions du fabricant et d'une installation dans les règles de l'art vous sont garantis par l'assurance décennale que l'installateur est tenu de vous proposer.

 

Les planchers chauffants sont-ils adaptés aux climats de toutes les régions de France ?

 

Un plancher chauffant peut bien sûr être installé dans n'importe quelle régions et à n'importe quelle altitude. En fonction du climat et des tempérarures, seul le dimensionnement de l'installation va varier.

 

De quelle manière s'effectue la régulation de température ?

 

Lorsque nous effectuons nos calculs préalablement à l'installation, nous la dimensionnons de sorte qu'il y ait au moins un circuit par pièce, afin de permettre au thermostat d'actionner le ou les circuits concernés.

 

Nos solutions de planchers chauffants bénéficient d'une faible inertie, ce qui leur permet s'ils sont muni d'une régulation de rapidement s'adapter à un apport externe de chaleur, comme un ensolleiment ou l'utilisation d'une cheminée ou d'un poêle.

 

Ces systèmes peuvent-ils également servir à refroidir le sol ?

 

Nos systèmes sont en effet réversibles. Si l'installation a été réalisée dans les règles de l'art et que le revêtement de sol le permet, le système peut rafrîchir la pièce.

 

Faut-il mettre en place un système de traitement de l'eau ?

 

Ce n'est pas nécessaiire. C'est le choix des matériaux mise en œuvre lors de l'installation qui détermine la qualité du fluide dans le chauffage.

 

Que se passe-t-il en cas de fuite ?

 

Si une fuite venait à se déclarer au niveau d'un tuyau, il est nécessaire de la localiser et d'enlever le revêtement de sol. Il est alors possible de recuoper le tuyau pour mettre en place un raccord spécifique.

 

Préparer l'installation :

 

Peut-on installer un plancher chauffant aussi bien dans une construction neuve que dans un bâtiment en rénovation ?

 

La pose du plancher chauffant est poissible quelle que soit la nature des travaux et l'âge du bâtiment. Il faut cependant s'assurer que la hauteur de réservation (après démontage des sols existants) soit suffisante, en prenant en compte les hauteurs de porte et d'huisserie.

 

Les planchers chauffants sont-il compatibles avec les parquets bois ?

 

À partir du moment où la résistance thermique du parquet (cloué, flottant ou collé) ne dépasse pas les 0.15 K/W, il est tout à fait possible de l'installer avec un plancher chauffant.

 

Livraison / Installation :

 

Comment s'effectue la livraison ?

 

Si vous commandez un de nos produits, nous prenons en charge la livraison en affrétant un transporteur. Nous prendrons contact avec vous pour définir la date de livraison et les modalités de préparation et de stockage. Veillez toutefois à disposer d'un endroit suffisamment grand et sec pour entreposer la marchandise.

 

Puis-je poser un plancher un plancher moi-même ?

 

Vous pouvez bien sûr procéder à l'installation du plancher chauffant vous-même. Lorsque nous disponsons de tous les éléments en rapport à votre projet, nous vous envoyons un plan de pose présentant les détails pour chaque pièce en plus du matériel. Nous pouvons également vous proposer un support téléphonique et, si vous choisissez une solution EPS ou NEOPOR, la location du matériel de pose.

 

Nos solutions :

 

Sur quel type de support peut-on poser les systèmes Bonnitherm ?

 

Les systèmes Bonnitherm peuvent être posés sur tous types de supports à condition qu’ils soient lisses, plans et stables. Pensez également à vérifier si le support est suffisament résistant pour supporter la charge du système choisi.

 

Comment obtenir une meilleure résistance thermique ?

 

Il faut pour cela ajouter de l’isolant disposant d'une résistance à la compression au minimum égale à celle du système choisi. Vous pouvez ainsi additionner les valeurs R.

 

Quels types de revêtement de sol sont compatibles avec les systèmes Bonnitherm ?

 

Les systèmes Bonnitherm sont adaptés à tous les types de revêtement, qu'il s'agisse de linoléum, de parquet, de carralage, de carreaux en terre cuite, de pierre naturelle, de moquette, etc.

 

Quels types de tubes utilisez-vous ?

 

Nous utilisons des tubes multicouche de 16 x 2 mm sous avis technique du CSTB.

 

Qu'est-ce que le « Fermacell » ?

 

Il s'agit de plaques contrecollés constituées d'un mélange de fibres de cellulose et de plâtre d'un format de 1500 x 500 mm. Elles sont utilisées pour l'installation de chapes sèches de 20 à 25 mm d'épaisseur seulement.

 

Qu'est-ce que le « Créapur » ?

 

Il s'agit de carreaux en terre cuite brut rainurés et disposant de languettes sur la longueur dans un format de 400 x 180 mm. Ils sont installés pour la réalisation de chapes de 20 mm d'épaissueur seulement et sont compatibles avec tous les types de rêvetement.

 

Les deux solutions précédentes peuvent-elles être utilisées dans la même installation ?

 

Il est bien sûr possible de combiner les deux solutions Fermacell et Créapur pour s'adapter au projet.

 

À quoi correpondent les pas de 12,50 et 25 cm ?

 

Lors de l'insltallation du plancher chauffant, la distance entre chaque tube posé au sol peut être de 12,50 cm (soit 8 mL par m²) ou de 25 cm (soit 4 mL par m²).

 

En fonction de la configuration de la pièce et du revêtement de sol choisi, nous chosissons l'un ou l'autre pas. Ceci afin de vous permettre de chauffer confortablement la pièce à la température la plus basse possible, toujours dans l'optique de réaliser des économies d'énergie sur le long terme.